Une histoire de Céline, bénévole de l’île aux chats depuis plus de 13 ans ! Et un amour inconditionnel des chats.

Padmé est apparue dans mon jardin fin 2017. A cette époque, je venais d’adopter Tanga, jeune chatte récupérée aux Campani qui malheureusement a été renversée par une voiture ….

J’ai noté que Padmé venait régulièrement, elle avait repéré le distributeur de croquettes sur ma terrasse. Sinon, je la trouvais en journée cachée dans les hautes herbes dans le champ d’en face.

Malgré l’hostilité de ma chatte Lola, Padmé venait de plus en plus souvent manger et regarder à l’intérieur de la maison en passant devant ma baie vitrée. Bien que mon jardin compte 3 cabanes, je l’ai trouvée couchée à même la terre au pied du jasmin. Je lui ai alors installée une cabane au fond du jardin la plus douillette possible et elle s’y est abrité. Avec l’arrivée des grands froids, j’ai décidé de la trapper afin de la faire stériliser. Il ne lui a pas fallu longtemps pour s’habituer à moi, la maison et mon gros chien, toujours  malgré l’hostilité de Lola et l’indifférence de Dadou.

La stérilisation s’est bien passé alors que Padmé vivait ses premières chaleurs et chantait jour et nuit !!!

La voilà maintenant totalement sociabilisée qui vit une vraie vie de chat entre le confort d’une maison et des journées passées dans les champs. J’admire le courage et l’instinct de survie de cette jeune bête (puisqu’elle a environ 8 mois) qui a su se débrouiller royalement pour vivre d’où son nom de princesse. Le meilleur de cette histoire est que cette chatte est particulièrement câline, c’est un plaisir de chaque instant de l’avoir à la maison.

Publicités